Hashtag #LPSC2012

La semaine prochaine, c’est la LPSC! Et un bon moyen de suivre l’actualité en direct, c’est Twitter. En effet, nombreux sont les chercheurs à retranscrire et commenter en live directement depuis les salles de conférences. La communauté avait été très active lors de la dernière EPSC à Nantes.

Pour se sentir au coeur de la conférence, deux solutions s’offrent à vous. La première consiste à suivre directement des personnes qui sont reconnues pour leur activité sur Twitter. Je vous recommande par exemple @elakdawalla qui fait un super boulot (et pas seulement pendant les conférences!). Je vais pour ma part également essayer de twitter au fur et à mesure des présentations auxquelles j’assisterais (pour me suivre @Errebus).

Un second moyen particulièrement efficace pour suivre la LPSC consiste à utiliser le hashtag #LPSC2012 (le hashtag #LPSC43 sera peut être également utilisé mais les tweets ne seront pas présents sur la page sociale de la conférence). Grâce à ce mot-clé, vous aurez accès à tous les tweets clairement identifiés (ce qui peut représenter un grand nombre de messages lors des pics d’activités!) et vous ne manquerez aucune information essentielle!

Proposed 2018 joined NASA and ESA rover mission: first landing site workshop

Mercredi 29 fevrier dernier se tenait à Washington D.C le premier workshop sur les sites d’atterrissage pour une mission commune ESA/NASA en 2018. C’est dans un climat plutôt morose que s’est tenue cette réunion qui suivait une réunion du MEPAG qui avait discuté des sévères coupes budgétaires que va subir l’exploration spatiale américaine les prochaines années. Notamment, la NASA et son expertise d’atterrissage de rover…se retire de la mission 2018.

Dans ce contexte, l’objectif de cette réunion était de proposer des sites d’atterrissage pertinents pour une variété de mission et d’objectifs depuis l’exobiologie jusqu’au retour d’échantillons. La réunion a donnée lieu à des échanges scientifiques très pertinents et les résultats les plus récents de l’étude de la surface de Mars ont pu y être présentés. Vous pouvez retrouver toutes les présentations de la journée ici.  e-Mars y défendait 2 sites d’atterrissage qui étaient proposés pour la première fois. De ce fait, ils n’ont jusqu’à présent quasiment pas été ciblés par les sondes en orbite autour de Mars.

Finalement cette réunion s’est clôturée par un classement des sites proposés par ordre de priorité pour l’acquisition de nouvelles données par les sondes orbitales. Les deux sites défendus par e-Mars se sont retrouvés en haut du classement. Cela signifie que nous allons avoir beaucoup de données à analyser dans les mois futurs sur ces deux sites d’atterrissage !

Réunion IPAG/LGL de février

Vendredi dernier, nous avons participé à la seconde journée de rencontre avec les planétologues de Grenoble (IPAG). Ces réunions ont pour but de renforcer la dynamique de collaboration qui existe déjà entre nos deux laboratoires. La première journée avait eu lieu en janvier à Lyon et avait permis de commencer la réflexion sur les thématiques communes pouvant profiter de ces échanges.

Au programme de cette seconde journée, qui s’est cette fois déroulée à Grenoble, du SIG et du MNT! Durant la première partie de la réunion, nous avons pu discuter de la mise en place d’outils permettant la gestion des données planétaires, notamment du point de vue de la chaîne de traitements des données hyperspectrales et de la mise en place d’un SIG martien. Nous avons également abordé la partie webmapping qui est une composante prévue dans le projet initial d’e-Mars. Ces aspects nécessiteront toutefois d’autres réunions plus spécifiques, en particulier avec le futur ingénieur e-Mars. L’après-midi a été consacré à l’explication de la chaîne stéréo-photogrammétrique par P. Allemand (LGL). Cette chaîne de traitements permet de réaliser des MNT à haute résolution à partir d’images CTX, HiRISE ou HRSC. Ces MNT sont particulièrement intéressants dans le cas d’études géologiques locales ou pour des analyses photométriques. Vous pouvez voir un exemple de résultat sur la figure ci-dessous.

Exemple de résultats de MNT produits à partir d'images CTX

Cette seconde journée fut donc très fructueuse pour les deux laboratoires. La prochaine réunion aura lieu fin mars et aura pour thème le traitement des données hyperspectrales OMEGA/CRISM.

Et en cadeau bonus, une photo prise en fin de journée. On peut y voir quatre des protagonistes de cette journée dans la superbe salle de réunion de l’IPAG (on ne les voit pas sur la photo mais deux petites maquettes de sondes spatiales sont accrochées au plafond et égaient la pièce!).

C. Quantin (LGL), S. Douté (IPAG), E. Lewin (ISTerre), P. Beck (IPAG)

Landing Site Workshop

L’équipe e-Mars avait soumis début décembre deux résumés pour le 1st Landing Site Workshop: Possible Joint Rover 2018 Landing Sites. Vous pouvez retrouver le billet correspondant ici et les deux résumés la.

Hier, le programme de la journée de workshop a été mis en ligne. Cet atelier, qui se déroulera à côté de Washington le 29 février, a pour objectif de commencer l’identification de sites d’atterrissage potentiels pour une future mission de rover martien (probablement une mission de retour d’échantillons). Les sites qui seront présentés peuvent être issus du processus de sélection de la mission MSL ou bien être totalement nouveaux (c’est le cas d’un des sites présentés par l’équipe e-Mars!). A la fin de l’atelier, une liste des sites prioritaires devrait émerger. Cette liste pourra servir de base pour la planification de nouvelles observations par les instruments orbitaux (CRISM et HiRISE par exemple) et les futures discussions.

Le workshop se déroulera donc le 29 février, juste après le 2nd international meeting of MEPAG. Comme Cathy sera à Washington, elle assistera seule à cette journée et fera les deux présentations! Harold n’ira défendre les couleurs d’e-Mars qu’à la LPSC. D’après les organisateurs, les données du workshop devraient être accessibles via Webex.

Second portable!

Et voici l’arrivée du second portable. Un peu plus épais que le premier, non?

Photo du second portable

En voici les caractéristiques principales :

  • Processeur : i7-2720QM (2.2GHz, 6Mo de cache, quadri coeur)
  • RAM : 8Go de DDR3
  • Carte graphique : NVidia Quadro 2000M (2Go)
  • Disque dur : 500Go (7200 tr/min)

Prochaine étape : le serveur de stockage!

Nouvelle année!

En ce début de nouvelle année, l’équipe e-Mars vous présente ces meilleurs vœux! Bonne année à tous!

En cadeau bonus pour Noël, voici une petite vidéo du JPL avec les missions qui ont marquées 2011. On notera la partie « Curiosity » avec une vidéo détaillant les étapes de l’atterrissage (plutôt 2012 donc!)

[youtube xCE3pNqjimE]

 

Arrivée du premier portable

Vendredi dernier est arrivé le premier portable de l’équipe e-Mars! Voilà le premier cadeau de Noël de l’année. Et pour bien faire, c’est celui du PI! Ouf! Les sauvegardes sont faites, les programmes installés, plus qu’à traiter des données…

Photo du portable

Et pour vous donner une brève idée du matériel avec lequel on travaille, voici les caractéristiques principales :

  • Processeur : i7-2720QM (2.2GHz, 6Mo de cache, quadri coeur)
  • RAM : 8Go de DDR3
  • Carte graphique : NVidia Quadro NVS 4200M (512Mo)
  • Disque dur : 500Go (7200 tr/min)

Plus qu’à réceptionner le second portable et attendre la commande de la station de stockage des données…